Mario Tomás López

Mario Tomás López - Comédien | Régisseur

Mario Tomás López – Comédien | Régisseur

Il a une formation internationale comme comédien à Paris avec, entre autres : Micheline Vandepoel, Cristina Wistari, Habbib Nagmouchi, Monika Pagneux, Antonio Díaz-Florián, Veroniba Kossenkova. En Espagne, il a fait des études de dramaturgie à l’école d’art dramatique de Vigo.
En tant que marionnettiste il a joué dans une dizaine de spectacles et dans plus d’une vingtaine en tant que comédien; dont : « La vie est un songe » de Caderón de la Barca (1991) et « El burlador de Sevilla » de Tirso de Molina (1992) avec la troupe du Théâtre de l’Epée de Bois (Cartoucherie, Paris), « Le malade imaginaire », de Molière, au Teatro Espada de Madera de Madrid (1995), « Aventures de Don Quichotte », basé sur l’oeuvre de Cervantes avec la compagnie de marionnettes le Retablo de Madrid (festival d’Almagro, 1999), « Les Âmes mortes » de Gogol avec Cómicos d’Albacete (2003), « Nuit douzième » de Shakespeare avec Cómicos d’Albacete (2005), « Perón-Perón » de Jorge Rey avec la compagnie Ainternacional de Compostela (2010), L’Avare de Molière avec le Théâtre de l’Epée de bois (2013)…
Il a mis en scène : « En attendant Godot », variations sur le oeuvre de Beckett (2001) ; « Mourir en chantant » de Victor Haïm (2003) ; « Comment vivre chez les hommes, quand vous êtes un géant » de Susanne Lebeau (2005) ; « L’histoire plus prodigieuse », création (2006) ; « Les trois petits cochons et quelqu’un d’autre » (2007) ; « Pension treize » de Xoan C. Laxe (2008) ; « Sete-Sete », création (2008) ; « Demain sera un autre jour »,
création (2010).
Il anime des cours et des ateliers d’interprétation depuis plus de douze années pour : TAPETE (l’atelier de théâtre permanent de Université Complutense de Madrid), l’école de la Lavandería (Madrid), le Conservatoire de musique de Lugo, la Mairie de Ferrol, le CDG (Centre dramatique galicien), l’université populaire d’Albacete, Associaton ECARTS (Arcueil), La Ferme du Buisson (Noissiel) etc…